schiller Matériel médical professionnel   03 88 06 78 27 Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30
  
Connexion - Mon compte / S'enregistrer   

Comment mettre les électrodes ECG ?

Un ECG standard comporte 12 dérivations : 6 dérivations périphériques (dérivations des membres) et 6 dérivations précordiales (dérivations thoraciques). Chacune de ces dérivations montre une facette particulière de l’activité cardiaque et est obtenue au moyen des électrodes ECG. Mais pour qu’un ECG soit précis et plus facile à interpréter, il est essentiel de bien positionner les électrodes ECG. La procédure n’est pas vraiment difficile, mais il est essentiel d’être méthodique et rigoureux pour ne pas se tromper. Pour cette fois, on vous propose de découvrir les étapes à suivre pour bien mettre les électrodes ECG.

L’étape préparatoire

Il faut passer par plusieurs étapes avant de coller les électrodes ECG sur un patient :

  • Vérifier la date de péremption des électrodes : cela va de soi, il faut des électrodes de bonne qualité pour obtenir un signal de bonne qualité ;
  • Vérifier la peau du patient : elle doit être bien propre et sans poils pour garantir une parfaite adhésion des électrodes. Si un rasage a été fait, n’oubliez pas de nettoyer la zone rasée avec de l’alcool afin de réduire l’irritabilité.

Positionnement des électrodes

Comme dit ci-dessus, les dérivations sont obtenues au moyen des électrodes. Un groupe d’électrodes sert à capter les dérivations périphériques et un autre groupe, les dérivations précordiales.

Positions pour les dérivations périphériques

Les 4 électrodes servant à capter les dérivations périphériques sont placées sur les quatre membres. On les différencie généralement par leur couleur :

  • Électrode rouge : poignet droit ;
  • Électrode jaune : poignet gauche ;
  • Électrode noire (qui fait aussi office de mise à terre) : cheville droite ;
  • Électrode verte (cheville gauche).

Ces électrodes servent à définir 6 dérivations :

  • 3 dérivations bipolaires : I (variations de potentiel entre le bras gauche et le bras droit), II (variations de potentiel entre le bras droit et la jambe gauche), III (variations de potentiel entre le bras gauche et la jambe gauche) ;
  • 3 dérivations unipolaires : aVR, aVL, aVF.

Positions pour les dérivations précordiales

Les dérivations précordiales sont définies par 6 électrodes placées sur des points précis de la cage thoracique. Pour les positionner, il faut procéder comme suit :

  • V1 : 4ème espace intercostal, sur le côté droit du sternum ;
  • V2 : 4ème espace intercostal, sur le côté gauche du sternum ;
  • V3 : au milieu de la ligne C2 et C4 ;
  • V4 : au niveau de la ligne médio-claviculaire, 5ème espace intercostal ;
  • V5 : au milieu de V4 et V6 ou sur la ligne axillaire antérieure (LAA) ;
  • V6 : 5ème espace intercostal sur la ligne axillaire moyenne.

Toutes ces électrodes permettent d’analyser l’activité des différentes parties des ventricules :

  • V1 et V2 : ventricule droit et partie haute du septum ;
  • V3 : partie moyenne du septum ;
  • V4 : partie basse du septum et apex du ventricule gauche ;
  • V5 et V6 : partie moyenne et latérale du ventricule gauche.

Il peut être difficile dans un premier temps de bien placer les électrodes ECG, mais cela change rapidement avec la pratique.

Autre(s) question(s) sur les ECG :

paiement securise

livraison colissimo

Mise à jour

Mise à jour de votre commande...
Veuillez à nouveau sélectionner un mode de livraison. Merci