schiller Matériel médical professionnel   03 88 06 78 27 Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30
  
Connexion - Mon compte / S'enregistrer   

Comment mesurer la tension avec un tensiometre manuel ?

La mesure de la tension artérielle est un exercice fréquent en pratique hospitalière, il permet une évaluation de l’état cardiovasculaire chez le patient.

La mesure peut se faire au commencement de tout examen clinique ou encore pendant du suivi d’un patient hypertendu. Les valeurs mesurées permettent une bonne évaluation de l’état d’un patient hypertendu et vont permettre le suivi et l’adaptation du traitement.

Les préalables à la mesure

Pour une mesure correcte, la tension artérielle doit être prise chez un patient au repos depuis au moins 15 minutes, loin d’une prise de repas ou d’excitants. La mesure se fait chez le patient couché ou assis, au niveau des deux bras.

Plusieurs mesures espacées de plusieurs heures peuvent être nécessaires pour s’assurer de l’existence d’une hypertension artérielle.

Le patient doit être mis à l’aise dans un environnement calme pour lui éviter tout stress ou l’effet blouse blanche.

Dans le cas de mesures suspectes, on pourra lui faire effectuer des automesures à domicile pour s’assurer de la validité des chiffres mesurés. La pose du brassard doit être bien faite, serrée sur le bras, avec une taille du brassard bien adaptée à la corpulence du patient.

taille brassards

Les bases physiologiques de la mesure

La mesure à l’aide d’un tensiomètre est basée sur la mesure de deux pressions, qui correspondent à la pression artérielle diastolique et à la pression artérielle systolique.

La mesure de ces chiffres est basée sur l’écoute des bruits de Korotkoff qui correspondent au bruit que fait le sang pendant son passage dans les artères. Chez les patients hypertendus ou hypotendus, les valeurs à partir desquelles ces bruits sont audibles sont au-delà ou en dessous des valeurs normales.

Comment faire la mesure

Après la pose du brassard, il faut fermer la vis de déflation située à proximité de la poire de gonflage pour permettre le gonflage du brassard. La mesure commence par un gonflage du brassard jusqu’à une valeur de pression supérieure de 30 à 40 mmHg de la zone où les bruits sont audibles.

Il faudra ensuite dégonfler lentement le brassard à l’aide d’une vis de déflation jusqu’au premier bruit audible, c’est cette valeur de pression qui est la pression artérielle systolique.

Les bruits vont continuer à être audibles jusqu’à disparaître. C’est cette valeur de pression à partir de laquelle les bruits ne sont plus audibles qui constitue la pression artérielle diastolique.

vis deflation

Autre(s) question(s) sur les Tensiomètres manuels :

paiement securise

livraison colissimo

Mise à jour

Mise à jour de votre commande...
Veuillez à nouveau sélectionner un mode de livraison. Merci