Contactez-nous

Pansement compressif stérile

1,20 €
TTC
Panier
chevron_left
chevron_right
chevron_left
chevron_right

Marque :

Pansement compressif stérile

Réf.: 834.340

Disponible


1,20 €
TTC

Vous avez une question sur ce produit ? Contactez-nous

Marque :

Le pansement compressif permet d'exercer une pression sur une plaie afin de stopper le saignement.

Compresse de 8 cm x 10 cm et non adhérente à la blessure.

Emballage individuel stérile, dimension : 4 m x 8 cm

Un pansement compressif stérile permet d’intervenir sur une plaie en cas d’accident et d’hémorragie externe. C’est un pansement qui exerce une petite pression sur la plaie pour arrêter l’hémorragie. Il permet de protéger la plaie du milieu extérieur et d’éviter toute infection et/ou hémorragie continuelle. Il est très facile à utiliser et doit figurer dans toutes les trousses de premier secours.

Selon la gravité de la plaie pour arrêter une hémorragie externe, l’utilisation d’un pansement compressif stérile peut s’avérer nécessaire. Il est aussi appelé coussin hémostatique et permet au secouriste ou à la personne blessée d’exercer un point de compression sur une plaie ouverte pour stopper la plaie ouverte.

Il existe plusieurs types de pansements compressifs stériles : le pansement israélien, le coussin hémostatique coupe hémo et le pansement hémostatique d’urgence CHUT. Pour ce dernier dispositif, il est constitué de 3 éléments : un tampon en mousse, une compresse stérile et d’une bande élastique.

Contrairement à la pose plus facile d’un coussin hémostatique, celle d’un pansement compressif stérile nécessite quelques manipulations en plus. D’abord, il faut déchirer le conditionnement protecteur avec les éléments puis déposer la compresse stérilisée directement sur la plaie ouverte. Ensuite, il faut appliquer le coussin par-dessus la compresse puis enrouler la bande avant de la tendre de manière plus ou moins forte selon l’importance de l’hémorragie. À noter que la pose d’un pansement compressif stérile est utilisée uniquement pour stopper une hémorragie externe. Une fois à l’hôpital, il doit être retiré.